Les détails financiers et logistiques

creation-agence-immobiliereOn parle souvent de la garantie financière comme seule condition financière aux futurs agents immobiliers. La souscription de cette garantie financière doit se faire obligatoirement auprès d’une compagnie d’assurance, d’un établissement de crédit ou de la Caisse des dépôts (CDC). Son montant doit au moins être égal aux sommes maximales, dont l’agent immobilier, est prévoit de détenir tout au long de la vie de l’agence. Toutefois, elle ne peut être inférieure à 30 000 euros pendant les deux premières années d’exercice. Puis le montant plancher passe à 110 000 euros. Si le futur agent immobilier exerce plusieurs activités immobilières, chacune d’elle devra être couverte par la garantie financière. Mais cette garantie n’est pas la seule condition financière.

Les charges et leur financement en début d’activité

Une entreprise est créée pour gagner de l’argent. Mais il ne faut pas oublier qu’en amont, elle doit dépenser. Il est donc important avant de débuter l’activité et de prévoir les dépenses de votre future agence immobilière. Si l’agent travaille seul, ces charges seront réduites. S’il se fait entourer de collaborateur, il faut prévoir leur salaire et les charges sociales. Parmi les autres charges d’installation, il y a le coût des locaux, celui de leur aménagement, l’abonnement et les premières factures de téléphone, le coût de la publicité. Rien que l’étape de la constitution de la société nécessitera des fonds. Pour une installation en franchise par exemple, il faudra payer la redevance initiale, le coût de la formation initiale et celui éventuellement de l’assistance à l’installation. Pour ce qui est des locaux, il faudra prévoir le paiement d’un dépôt de garantie et les factures relatives aux travaux d’aménagement, à l’achat de mobilier et de matériel signalétique (enseigne, stores, supports affichettes vitrine) et informatique, tout ce qui est bureautique. Il faut également des fonds de roulement, car il faudra du temps pour que le démarrage de l’activité soit effectif. Pour faire face à toutes ces dépenses, il est possible de constituer un dossier de financement auprès de la banque en optant pour un prêt cautionné. Très important également, il est recommandé de souscrire une assurance multirisque et un contrat de protection juridique.

Le chiffre d’affaires prévisionnel

Avant toute activité, il faut un établir un chiffre d’affaires prévisionnel. L’estimation de ce chiffre d’Affaires peut être confiée à un expert comptable. Il existe toutefois une méthode permettant de déterminer le chiffre d’affaires sans passer par un comptable. Après avoir déterminé la zone d’activité, on peut demander à l’INSEE le nombre de logements et le nombre de logements sociaux sur la zone. 10 % environ des logements non sociaux sont mis en vente chaque année dont la moitié seront venues à l’occasion d’une transaction entre particuliers pour une maison de charme par exemple. Le reste sera écoulé par une agence immobilière. Aussi, il suffit de diviser le nombre restant par le nombre d’agences immobilières opérant dans la zone. Une vente peut rapporter jusqu’à 7000 euros de commission. Il faut noter, à titre purement informatif, un logement est en vente environ tous les 7 ans. Sans le chiffre d’affaires prévisionnel, le futur agent avancera à tâtons !

Je vous propose de consulter aussi