Le négociateur : premier pas vers l’agent immobilier

negociateur immobilierLe négociateur immobilier n’est pas un agent immobilier. Il est un salarié de ce dernier. L’agent immobilier est le Mandataire de ses clients et à son tour, il peut déléguer son mandat à des salariés ou à des personnes ayant un statut d’indépendant. Ces personnes sont appelées négociateurs immobiliers.

L’encadrement juridique de la profession de négociateur immobilier

Le négociateur immobilier travaille sous la responsabilité des meilleurs agents immobiliers, titulaire de la carte professionnelle. Le négociateur immobilier peut avoir trois statuts : salarié, VRP ou indépendant. Dans tous les cas, pour négocier, s’entremettre ou s’engager il a obligation de détenir une attestation appelée « Carte blanche » que son employeur lui délivre. Le négociateur immobilier est le mandataire de l’agent immobilier qui lui a donné mandat pour agir à son nom. Lorsqu’il n’est pas salarié de son mandant, il devient juridiquement un agent commercial soumis à l’article 4 de la loi Hoguet. Selon cette loi, l’agent commercial en immobilier est un travailleur indépendant inscrit au registre spécial des agents commerciaux (RSAC). Ce registre est tenu par le greffe du tribunal de commerce dont il dépend. Notons enfin que la carte d’attestation doit être visée par le préfet. Elle est à commander auprès d’un imprimeur agréé.

Les missions d’un négociateur immobilier

En immobilier, on entend souvent mandataire, agent mandataire, agent commercial, courtier, consultant en immobilier, conseiller en immobilier et la chasse immobilière en fait partie aussi. En savoir plus ici sur le métier du chasseur. Toutes ces appellations désignent la même fonction, celle que la loi désigne par « négociateur immobilier ». Les missions du négociateur immobilier sont innombrables. On peut toutefois retenir la prospection de sa zone géographique afin de rechercher et dénicher des biens immobiliers à vendre y compris les fonds de commerce. C’est ainsi qu’il peut conclure en partie des mandats de vente. En avant, son travail consiste à rechercher des prospects en quête d’un bien immobilier. Ainsi, le négociateur réussit à se constituer un fichier acquéreurs et à signer des mandats d’acheter. Bien entendu, il organise les visites, participe à la négociation entre les parties afin de les amener à conclure la vente de la maison a vendre. Pour réussir toutes ces missions, le négociateur doit avoir une bonne connaissance de marché immobilier dans sa région (tendance des prix, les produits phares…). Un négociateur immobilier ne peut donner des consultations juridiques ou rédiger des actes sous seing privé.

La présente de l’attestation dans le dossier de demande de carte professionnelle

L’attestation détenue par le négociateur immobilier est remise par l’agent immobilier qui en fait la demande auprès de la préfecture. Cette dernière la délivre après vérification du casier judiciaire du négociateur. Le jour où le négociateur décide de se mettre à son compte et d’ouvrir une agence immobilière accompagné par un professionnel de l’immobilier comme les Clés du Midi, il dépose un dossier de demande de carte professionnelle à la préfecture contenant notamment une copie de son contrat de travail, une copie de sa pièce d’identité et un double exemplaire de l’attestation daté et signé par lui et l’agent immobilier son employeur.

Être un négociateur immobilier est le parfait tremplin pour devenir agent immobilier : les compétences acquises lors de cette expérience sont inestimables.

Ailleurs sur le web