Les commissions d’un agent immobilier

Commission agent immo

Taux de commission

Avant tout, une agence immobilière ne peut pas vous leurrer. En effet, elle a l’obligation d’afficher toutes les conditions de paiement ainsi que le montant TTC des rémunérations. De plus, depuis 1987, les commissions d’agences ne sont plus fixes et peuvent ainsi varier entre 3% et 8% du prix de vente du bien en question. Aussi, plus le prix de vente est élevé, moins le pourcentage de rémunération sera important.

Pas de fraude possible

La condition primordiale à la rémunération d’un agent immobilier est qu’il puisse justifier la transaction par un mandat écrit, donné par son client. Aussi, la commission ne sera due que dans le cas où la vente a effectivement lieu.

Combien ça gagne, un agent immo ?

Quant au salaire, il est difficile de définir un véritable salaire moyen dans la mesure où, normalement, l’agent immobilier est rémunéré en fonction de ses ventes effectives ainsi qu’au statut qui différencie les différentes « catégories » d’agents. Ainsi, le salaire annuel moyen d’un technicien commercial/représentant auprès de particuliers est de 29 523€, tandis qu’il sera de 36 969€ pour un commerçant et assimilé/salarié auprès de son entreprise, allant jusqu’à 49 538€ pour les cadres de l’immobilier. C’est donc une fourchette très large de salaires qui peut être établie et se baser sur une moyenne ne serait pas significatif. Ne pas oublier le fait qu’en plus de leur salaire fixe, les agents immobiliers sont rémunérés en fonction de leurs ventes et il se peut que leur salaire double grâce à une grosse vente…

Enfin…

La commission est versée après la signature du contrat définitif et rien ne pourra être encaissé par l’agent tant que la transaction n’aura pas été supervisée par le notaire en charge du dossier.
Alors pensez à bien vous renseigner sur le taux de commission de agences afin de ne pas être surpris lors de la signature de la transaction !

Ailleurs sur le web